Match à venirRCH contre SAINT-HILAIRE/4 décembre 2021/Stade de la Demoiselle

SEGRÉ 13 – 39 RCH

Week-end plein !

Il y a des moments comme ça où tout semble nous réussir. Vous en avez peut-être déjà connu ? Mais si, cherchez bien, il y a sans doute un lundi où vous vous êtes levésjuste avant le réveil, miraculeusement en pleine forme, avant de trouver un billet dans la rue le lendemain, d’enchaîner sur un courrier des impôts qui vous remboursent un trop-perçu, pour terminer la semaine par une soirée dans laquelle Elle vous a ENFIN parlé ? Vous voyez de quel état d’esprit on parle ?

Et bien, tout ça ensemble, c’est assurément ce qu’ont ressenti nos séniors ce week-end !

Les entraînements de la semaine se sont inscris dans la lignée de la dernière victoire du RCH sur le fil face à une redoutable équipe de Saumur, à domicile, 29 à 28. Conquête, relances, finition, l’accent était mis sur la confiance pour éviter de se faire une nouvelle fois peur en fin de match. La rencontre qui s’annonçait face aux «Black Horses» de Segré, positionnés à 2pts seulement de notre équipe, promettait d’être accrochée.

Ces deux dernières semaines, le discours était le même : petit bloc de deux matchs, 9 points à prendre pour envisager sereinement la suite. Après la victoire à 4 points contre les Saumurois, le bonus offensif était donc obligatoire dans toutes les têtes sur le terrain du RC Haut-Anjou… ce qui n’était pas gagné d’avance, loin de là.

Mais là où beaucoup l’auraient pris pour un objectif simplement motivant, nos guerriers s’en sont rapidement fait un devoir.

Ce samedi, d’abord, nos deux équipes de Jujus affrontaient La Baule à Fontenay dans leur championnat de Régionale 2… pour deux victoires, en u16 et en u19 !! Comme souvent, ce sont nos jeunes qui ouvrent la voie aux séniors ! Grosse performance, et pression supplémentaire pour se mettre à leur hauteur et porter haut les couleurs du RCH.

Le soir, autre match, autre ambiance, autre dimension : l’Équipe de France affrontait les redoutables All Blacks au Stade de France. L’affiche ultime de tout amateur de rugby dans l’Hexagone, celle qui fait trembler, celle qui fait envie, qui déchaîne les passions, celle dont tout jeune rugbyman rêve, qu’aucun joueur ne louperait… et franchement, quel match !!! Du jeu complet, du «french flair» en veux-tu en voilà, des Néo-Zélandais dépassés par le rugby total des Bleus ! Le type de match qui te conforte dans ton choix du rugby, à une époque où on aurait tout aussi bien pu prendre le foot ou le judo… (mais au foot, les France – NZ c’est rarement super intéressant, et au judo n’en parlons pas !)

Combien de rugbymen on rêvé toute la nuit de relancer comme N’Tamack, d’asseoir l’un des meilleurs 2ème ligne du monde sur une percussion à la Danty, ou encore d’être aussi infaillible au pied que Jaminet ? (Personnellement, j’ai refait le match plusieurs fois, et ce n’était jamais aussi bien qu’en vrai !)

C’est donc avec tout cela en tête que nos séniors sont partis du Stade de la Demoiselle dimanche matin pour traverser la Loire et atteindre le nord de l’Anjou. Dans le bus, les deux tables ont été investies par les plus rapides (ou les plus affamés de belote) pour se concentrer sur autre chose que la météo, qui se dégradait au fur et à mesure que nos joueurs remontaient le Maine-et-Loire.

L’arrivée à Segré-en-Anjou-Gris (bon, d’habitude c’est Bleu, mais ce dimanche on aurait pu se tromper) a pu faire peur aux 3/4 tant le temps ne promettait pas de longues chevauchées fantastiques. Les avants commençaient déjà à se chauffer les cervicales en descendant du bus de Franck, qui sait mieux que personne ce que la pluie et le froid signifient pour les premières lignes : en-avants, mêlées, combat. Tout le monde était prévenu.

Les deux vestiaires mis à disposition de nos Sang&Or ont permis aux arrières de se préparer sans se faire marcher dessus par les avants, et vice-versa, et tous les joueurs savent combien c’est agréable de ne pas se changer collé à son copain qui, même si on l’aime beaucoup, peut être envahissant quand il enfile son sous-short sous ton nez pendant que tu es assis pour mettre tes chaussettes.

Dès l’échauffement, la pluie fine (qui ne restera pas longtemps fine) et le vent froid (qui, lui, restera froid) donnaient le ton : nous sommes en automne, pas de doute.

Côté Herbretais, l’objectif des 5pts était bien dans les têtes, tout en sachant qu’une victoire des locaux les feraient passer devant.

À peine quelques temps de jeu leur ont même permis de taper la première pénalité du match, comme pour montrer à nos joueurs qu’avant le bonus, il faudrait d’abord gagner… le ballon n’est pas passé, avertissement sans frais.

Il n’en fallait pas plus pour piquer l’orgueil des Vendéens qui répondaient en bout de ligne par un débordement net et sans bavure de Charly. La course terminée sous les poteaux, le RCH menait alors 0-7.

10 minutes plus tard, réponse des Segréens avec un essai transformé au terme d’un gros temps fort. Égalisation donc, puis autre temps fort des locaux avec un essai refusé et un renvoi sur la ligne d’en-but. Au terme d’une bataille âpre, le RCH écope d’un carton blanc qui permet à l’artilleur des Noir et Jaune de mettre son équipe devant.

Réduits à 14, nos joueurs ont su se reprendre et envoyer du jeu dans le camp adverse, pour finalement concrétiser cette domination par une pénalité. Juste avant le retour de notre carton, ce sont les joueurs des rives de l’Oudon qui reçoivent à leur tour un carton blanc. À 14 contre 14, le RCH pilonne une défense qui ploie et finit par se rompre sur une énième percussion de Jean-Marc. Essai transformé, retour à 15 joueurs, mais nos guerriers font trop de fautes en cette première mi-temps et sont de nouveau sanctionnés. Pénalité propre, la première période s’achève avec une petite avance, 13 à 17.

D’habitude ça fait du bien de s’arrêter 10 minutes, de reprendre son souffle, de boire et manger un peu… mais là, il faut avouer que les éléments donnaient plutôt envie aux joueurs d’y retourner et d’en finir au plus vite ! J’aimerais vous y voir, après 40min d’effort, trempés autant de sueur que de pluie, statiques pendant 10 longues minutes sans abri ! Koh-Lanta n’a qu’à bien se tenir !!

Autant vous dire qu’à la reprise, nos joueurs ont décidé d’accélérer. Profitant de quelques approximations dans la couverture adverse, Éric tapait une transversale directement dans le coin droit de l’en-but segréen pour Antoine R. qui aplatissait l’essai du tournant. La transformation fuyant les poteaux, on en reste à 13 – 22.

C’est alors que le RCH a décidé de rester dans le camp des locaux, et ne l’a presque plus quitté du match. Une pénalité à la 55ème minute finissait de creuser l’écart, mettant nos joueurs à l’abri de 2 essais. De nombreux temps de jeu sur la ligne d’essai adverse ont fini par faire craquer la défense, et Germain D. aplatissait le 4ème essai herbretais.

Une petite minute après le coup d’envoi, un dernier carton sanctionnait des locaux courageux et efficaces en défense, et il faut attendre les 3 dernières minutes du match pour voir Yann déborder les 3/4 adverses dans les 15 mètres, aplatir et transformer le dernier essai du match.

Victoire 13 à 39

Essais : Charly, Jean-Marc, Antoine R., Germain D, Yann

Transformations : Yann (4)

Pénalités : Yann (2)

Si vous comptez bien (et je suis certain que c’est le cas), 5 essais à 1, ça donne le bonus offensif et donc une victoire à 5 point ! Mission accomplie pour nos Sang&Or qui prennent 9 points en 2 matchs !

La météo n’a pas été avec nous, ni avec les adversaires, encore moins avec le public (merci aux courageux qui ont garni la main courante, encouragé les deux équipes et qui savent parler rugby !), mais tout cela s’oublie vite quand il y a la victoire… et les fouées !!!

Et oui, le club de Segré réserve toujours un excellent accueil aux équipes de la région, et l’originalité de la troisième mi-temps, ce sont ces spécialités angevines, petites boules de pains cuites au four et fourrées, encore fumantes, de tout ce dont votre imagination est capable ! Un réconfort incroyable et une initiative très attendue par les joueurs à chaque saison. Merci au Rugby Club Haut Anjou de Segré pour tout !

Autant vous dire que le retour des joueurs, têtes vidées mais ventres pleins, était encore une fois une belle démonstration d’amitié et de communion. Merci à eux pour ce match, un repos bien mérité les attend ce week-end avant d’enchaîner 3 dates importantes : 3 matchs à domicile, 3 samedis soirs à 20h au Stade de la Demoiselle des Herbiers, à commencer par la réception de Saint-Hilaire dont nous sommes désormais les dauphins !

Un grand merci au staff, et particulièrement à notre nouvelle soigneuse qui commence sa saison par une victoire probante et importante !

Et encore une fois : BRAVO LES JUJUS !!

Rendez-vous le Samedi 4 Décembre à 20h pour la première des 3 nocturnes de Décembre, nous vous espérons encore une fois nombreuses et nombreux !!!

France Rugby

Les Herbiers, page officielle de la Ville

Ligue de Rugby des Pays de la Loire

#rugbyamateur

#rugby

#enroutepour2023

Leave a Reply